DtoC : comment les marques veulent s’affranchir des intermédiaires

Le DtoC ces temps-ci gagne de plus en plus sa place dans le monde du commerce, ce système de vente qui se fait en ligne se pratique maintenant un peu partout malgré les difficultés dans son utilisation. Justement, pour cette année, le DtoC a connu une rénovation un peu particulière, les marques vont changer leurs méthodes de travail en se ralliant à des intermédiaires.

Fonctionnement du DtoC

Le DtoC connu en général sous « Direct To consumer », est un système de vente en ligne qui se fait directement par le fabricant sans intermédiaire, il consiste surtout pour désigner un modèle de vente directe qui ne passe pas par un groupe de distributeurs tiers.
Le DtoC n’est pas un modèle de vente qui date d’hier, ce système existe déjà depuis longtemps dans plusieurs domaines de vente, elle est pratiquée surtout à l’origine dans le commerce alimentaire, puis s’étend petit à petit dans le marché. Le but essentiel du DtoC est surtout de multiplier les bénéfices au maximum en supprimant les marges de distributions au sein des collecteurs qui réduisent les prix des produits. Avec cette méthode, les marques gardent la main et gagnent de plus en plus sur l’expérience client, les prix des produits, les choix des canaux de vente, elles détiennent aussi des données importantes sur les clients. Le terme est aussi utilisé pour désigner des pratiques des nouvelles marques, pour le lancement d’une nouvelle marque par exemple, elle se doit au début d’être connue au maximum, elle doit donc ouvrir son propre site e-commerce ou utiliser des marketplaces.

Pourquoi les marques veulent s’affranchir des intermédiaires ?

Certes, le système peut être très bénéfique dans tous les cas, mais il faut aussi savoir les enjeux du DtoC sont nombreux. Comme la vente s’effectue directement entre la marque et le client. Les marques en question se doivent donc d’investir beaucoup dans le cadre de marketing, le DtoC demande beaucoup d’efforts, de ressources et de temps. En le pratiquant, les marques doivent avoir leurs propres agences de marketing, nécessitant donc du personnel et du capital. Cela peut être difficile pour la plupart des vendeurs, d’où ils décident donc de s’approprier des intermédiaires.

Comment s’y prendre pour s’affranchir des intermédiaires ?

Dans tous les cas, les marques établissent des liens avec les plateformes pour faciliter les ventes et la publication de leurs produits, ces plateformes vont vous servir de grand aide dans les activités et les images de la marque. Par exemple, Amazone et eBay peuvent servir d’intermédiaire aux marques qui veulent s’en procurer.

Les raisons pour lesquelles votre boutique en ligne piétine…
Achats responsables sur le web : les nouvelles pratiques des internautes